Budget municipal

Le budget municipal est l’acte administratif par lequel sont prévues et autorisées les recettes et les dépenses annuelles, qui doivent être équilibrées.

Les ressources communales sont issues des impôts locaux, des dotations et subventions que l’Etat verse à la commune, des compensations versées par l’agglomération du Val d’Europe sur les taxes qu’elle perçoit, de produits divers.

Les conseillers municipaux décident d’un budget prévisionnel en début d’année qui permet de prévoir les futures dépenses et recettes. Il comprend deux sections:

  • une section de fonctionnement qui décrit toutes les opérations courantes se rapportant à l’exploitation des services communaux (rémunération du personnel, fournitures, entretien, remboursement des prêts…)
  • une section d’investissement qui concerne les opérations améliorant le patrimoine de la commune (acquisition de biens durables, travaux de construction de bâtiments

Le conseil municipal, lors de sa séance du 21 mars, a adopté le budget primitif de la commune pour l’exercice 2017.

Vous pouvez télécharger le compte administratif 2016 et le budget primitif 2017 : Budget 2017

Compte-tenu du double effort consenti :

  • d’une part pour assurer la maintenance nécessaire du patrimoine communal (bâtiments et matériels) qui se trouve dotée d’un crédit de 735 000 €
  • d’autre part, pour investir à long terme dans le cadre de vie et le développement de la commune (3 130 000 € prévus au titre des travaux et des acquisitions foncières)

et pour faire face à la réduction des dotations financières de l’Etat qui entre dans sa 4ème et, a priori, dernière année (-150 000 € en 2016), les élus municipaux ont décidé d’appeler la contribution fiscale de la population sur la taxe foncière sur les propriétés bâties, dont le taux est majoré de 31,04 % à 32,48 % (taux moyen des communes du Val d’Europe) et d’autoriser le recours à l’emprunt dans la limite maximale de 1 615 000 €.

La poursuite de la réalisation du contrat régional pour les travaux de création d’une salle d’expression artistique et la réhabilitation des locaux associatifs à la ferme du couvent accapare une grande partie des investissements projetés (1 300 000 €), mais les opérations de proximité (rénovation des lavoirs et abribus, instauration du sens unique de circulation, mise en accessibilité de la mairie et du groupe scolaire pour les personnes à mobilité réduite, travaux de voirie rue du Pont de Try et mise en place de radars pédagogiques) ne sont pas, pour autant, négligées.

Au-delà des fonds d’ores et déjà accordés par la Région Ile-de-France, des financements complémentaires seront sollicités auprès de l’Etat au titre du plan de soutien à l’investissement et des partenaires, notamment privés, qui souhaiteront soutenir la commune dans ses projets ambitieux.

Votre navigateur est dépassé !

Mettez à jour votre navigateur pour voir ce site internet correctement. Mettre à jour mon navigateur

×