La maison natale

Aquarelle de Liliane Vieville

La maison natale de Louis Braille

La maison de Louis Braille, transformée en musée en 1956, se situe en bas du village, dans une rue rebaptisée à son nom. Classée Monument historique, cette maison briarde a su conserver son aspect authentique. La municipalité de Coupvray, propriétaire de la maison, gère conjointement avec l’Organisation Mondiale des Aveugle et le Comité Français Louis Braille.

 

Le jardin des cinq sens du musée invite les visiteurs à une exploration de tous les sens autour d’une pergola formant un tunnel qui représente la nuit (perte de vue), au bout duquel, tous les sens sont sollicités.

Chaque massif du jardin stimule un sens particulier : l’odorat, le goût, le toucher et la vue. L’ouie étant présente dans tous les espaces à travers le murmure de l’écoulement des eaux et le bruissement du vent dans les feuilles.

Les services techniques de Coupvray ont dessinés et conçus les jardins.
Une palette de plantes étonnantes ponctuent ce parcours sensoriel, grâce à plus de 150 variétés de plantes. Il a été financé avec la participation de la Fondation Givaudan qui organise également des journées de bénévolat.

Découvrez le grâce à cette visite virtuelle.

 

En juin 2009, nous avons inauguré la nouvelle salle d’accueil aménagée dans l’ancienne grange. On lui a donné le nom de “Jean Roblin”, créateur de l’association “Les Amis de Louis Braille”, qui a permis de sauvegarder cette maison natale.

Le Ministre de la Culture et de la Communication a attribué au musée le label “Maisons des Illustres”, destiné à mettre en valeur les demeures remarquables par leur histoire et ceux qui les ont habitées.

 

Le musée est partenaire de Seine et Marne Attractivité qui vous propose de nombreuses manifestations en Seine et Marne : Paris What Else et Balad Pass

Découvrez le grâce à cette VISITE VIRTUELLE!

On peut découvrir au rez-de-chaussée la salle commune, pièce à vivre typiquement briarde. Dans cette pièce vivaient la famille du bourrelier Simon-René Braille, sa femme Monique. Il y avait également leurs quatre enfants dont Louis, le benjamin.

L’atelier se trouve à côté. Y sont conservés, entre autres, une partie du mobilier et les outils du métier.

A l’étage, on trouve une pièce donnant sur le jardin où Louis Braille aimait venir se reposer.

Elle est entièrement consacrée aux inventions liées à l’écriture braille. On peut y retrouver les premières tablettes braille, une machine à écrire le braille, un raphigraphe… Chaque visiteur peut faire un essai d’écriture en relief à l’aide d’une tablette et d’un poinçon.

Tarifs : 7 € (- 8 ans gratuit) ;

groupes : adulte 6 € ; scolaire 5 €

 

Les débuts de visite sont programmés aux heures rondes.