Tagueur pollueur

Depuis plusieurs années, un « Tagueur Pollueur », répondant à la douce signature de « GOST », sévit dans les rues de notre belle commune.

À coup de « révolution », « Macrovirus » ou « J’aime Raoult », il détériore notre patrimoine historique, s’attaquant aux murs d’enceinte du parc du château, au lavoir et à notre mobilier urbain. Outre les coûts induits par ces dégradations, les tags ont des conséquences parfois visibles et pérennes sur nos édifices (traces blanches sur le mur d’enceinte du parc du château).

En dépit des patrouilles de notre police municipale, « l’artiste » court toujours.

Afin de répondre à son apparent besoin d’expression publique, Monsieur le Maire souhaite inviter GOST à lui transmettre un mail ou un courrier, anonyme ou non, précisant ses revendications pour une éventuelle publication.

En tout état de cause, il lui demande de cesser son « activité », et lui rappelle que tout acte de vandalisme est un délit passible de 3 750 € d’amende et d’un travail d’intérêt général. La peine peut être portée à sept ans d’emprisonnement et à 100 000 € d’amende pour les bâtiments classés (article 322-3-1 du Code pénal).  A bon entendeur.