Les pneumatiques acceptés en déchèteries dès le 1er mars 2020.

A partir du 1er mars, les particuliers auront la possibilité de déposer les pneumatiques déjantés de véhicules légers et « deux roues » en déchèteries.

Un seuil de dépôt maximum a été fixé à 4 pneumatiques par jour et 8 par année civile.

De plus, les filtres à huile des particuliers seront également collectés dans toutes les déchèteries à l’exception de celle de Crégy-les-Meaux, trop exiguë pour permettre la pose de réceptacles appropriés.

Ces apports ne seront pas déduits du quota maximum de 18 m3 de déchets autorisés en déchèterie par an et par foyer.

Pour rappel, d’autres catégories de déchets ne sont pas comptabilisées lors des apports en déchèterie des particuliers, du fait de la mise en place de filières de traitement spécifiques gérées par des éco-organismes investis par l’état d’une mission d’intérêt public comme EcologicEco-DDSEcosystem

Les déchets concernés sont les suivants :

  • les écrans,
  • les gros et petits électroménagers,
  • les déchets diffus spécifiques (peintures, vernis, acides, bases, solvants, les produits phytosanitaires…),
  • les aérosols,
  • l’huile de vidange, les bidons d’huile de moteur,
  • les piles,
  • les ampoules et les néons,
  • les batteries
  • les cartouches, toners,
  • les huiles ménagères,
  • et les textiles.

Ce nouveau service est également ouvert aux collectivités.