COVID-19 : les mesures annoncées jusqu’en mai 2021

Point sur les dernières annonces gouvernementales

Les restrictions actuellement en vigueur dans 19 départements sont étendues à tout le territoire métropolitain, dès le samedi 3 avril et pour une durée de 4 semaines, soit :

  • pas de déplacement en journée au-delà de 10 km sauf motif impérieux (sur présentation de l’attestation) ;
  • le couvre-feu reste en vigueur à 19h sur tout le territoire métropolitain.

Concernant le couvre-feu, il s’applique à l’ensemble du territoire national entre 19h le soir et 6h du matin avec une obligation de présenter une attestation dérogatoire au couvre-feu lors des déplacements. Autrement dit :

  • les sorties et déplacements sans attestations dérogatoires sont interdits de 19h00 à 06h00, sous peine d’une amende de 135 € et jusqu’à 3750 € en cas de récidive ;
  • les établissements autorisés à ouvrir ne pourront plus accueillir de public après 19h00.

Par ailleurs, aucun déplacement inter-régionaux n’est autorisé après le lundi 5 avril, sauf motif impérieux, avec, toujours, la possibilité de retour en France pour les Français de l’étranger, ainsi que trajets des travailleurs transfrontaliers.

Les commerces autorisés à ouvrir

  • seuls ceux vendant des biens et des services de première nécessité seront autorisés à ouvrir – auxquels s’ajoutent les librairies, les disquaires, les magasins de bricolage, de plantes et de fleurs, les coiffeurs, les cordonniers, les chocolatiers, les concessions automobiles, les visites de biens immobiliers – afin de réduire les contacts dans les lieux clos.

L’éducation 

Fermeture des crèches, écoles, collèges, lycées pendant 3 semaines à partir du lundi 5 avril 2021.

– Concernant les écoles : adaptation du calendrier pour préserver l’apprentissage, comme suit :

  • semaine du 5 avril : semaine de cours à la maison, pour tous les écoliers de la maternelle au lycée ;
  • semaine du 12 avril : début des vacances de printemps pour 2 semaines, quelle que soit la zone académique ;
  • semaine du 26 avril : rentrée scolaire, avec retour en présentiel pour les maternelles/primaires et cours à distance pour les collèges/lycées ;
  • semaine du 3 mai : retour en classe pour les collèges/lycées en respectant avec des jauges de présence adaptées.

 Concernant les universités : elles continuent de fonctionner selon les protocoles en vigueur, soit la possibilité pour chaque étudiant de se rendre à l’université 1 jour par semaine.

Les aides aux salariés

  • Le droit au dispositif de chômage partiel pour les parents dans l’obligation de rester à domicile pour garder leurs enfants est réactivé ;
  • Tous les dispositifs économiques de soutien en vigueur sont prolongés.

Au travail 

Le télétravail doit être systématisé partout où il est possible.

Dans le cadre du renforcement des mesures sanitaires, le protocole national en entreprise est mis à jour :

  • en demandant aux employeurs des 16 départements soumis à de nouvelles restrictions de définir des plans d’action pour réduire au maximum le temps de présence sur site des salariés qui peuvent télétravailler ;
  • en mettant en place, dans la mesure du possible, des paniers repas à emporter et à consommer sur le poste de travail pour tout ou partie des salariés ;
  • en déjeunant seul, en laissant une place vide en face de soi, et en respectant strictement la règle de distanciation de 2 mètres entre chaque personne ;
  • en adaptant systématiquement les plages horaires d’ouverture pour la restauration collective afin de limiter au maximum le nombre de personnes présentes sur place au même moment ;
  • en limitant autant que possible les situations de covoiturage et, si cela est indispensable, en respectant les mesures barrières, notamment le port du masque ;
  • en rappelant à leurs salariés les règles applicables quant à l’isolement des cas contacts et symptomatiques ainsi que la possibilité de se déclarer sur declareameli.fr dès l’apparition des symptômes, pour bénéficier d’un arrêt de travail. http://declareameli.fr

Les activités culturelles

Toutes les activités, tous les établissements, tous les équipements qui sont aujourd’hui fermés, le resteront encore au cours des prochaines semaines. C’est le cas des cinémas, des théâtres, des salles de spectacle, des équipements sportifs ou de loisirs. C’est également le cas pour les bars et les restaurants.

S’agissant des stations de sport d’hiver, la circulation épidémique ne permet pas d’envisager une réouverture.

Déplacements internationaux et dans les Outre-mer

Compte tenu du risque de propagation des souches variantes de la Covid-19, depuis le dimanche 31 janvier, toute entrée en France et toute sortie de notre territoire à destination ou en provenance d’un pays extérieur à l’Union européenne sera interdite, sauf motif impérieux.

Les entrées en France, y compris pour l’Union européenne, seront conditionnées à la présentation d’un test PCR négatif.

Les déplacements dans les Outre-mer seront autorisés uniquement sur motif impérieux.

Pour plus d’information sur vos déplacements à l’étranger : https://www.diplomatie.gouv.fr/fr/je-pars-a-l-etranger/

La consommation d’alcool dans l’espace public et la voie publique, y compris dans les parcs et jardins publics est interdite.

Les attestations dérogatoire

Jusqu’au mois de mai minimum, les déplacements seront interdits  sur l’ensemble du territoire entre 19h et 6h, sauf dans les cas suivants et sur attestation uniquement pour :

  1. Déplacements entre le domicile et le lieu d’exercice de l’activité professionnelle ou le lieu d’enseignement et de formation, déplacements professionnels ne pouvant être différés.
  2. Déplacements pour des consultations et soins ne pouvant être assurés à distance et ne pouvant être différés ou pour l’achat de produits de santé.
  3. Déplacement pour motif familial impérieux, assistance aux personnes vulnérables ou précaires ou gardes d’enfant
  4. Déplacements des personnes en situation de handicap et de leur accompagnant
  5. Déplacements pour répondre à une convocation judiciaire ou administrative
  6. Déplacements pour participer à des missions d’intérêt général sur demande de l’autorité administrative
  7. Déplacements liés à des transits ferroviaires ou aériens pour des déplacements de longues distances.
  8. Déplacements brefs, dans un rayon maximal d’un kilomètre autour du domicile pour les besoins des animaux de compagnie

De 6h à 19h, sur l’ensemble du territoire, les déplacements sont autorisés dans un rayon de 10 km autour du lieu de résidence. Les déplacements peuvent se faire sans attestation, sous réserve de pouvoir présenter un justificatif de domicile.

Des attestations permanentes sont proposées pour les déplacements domicile travail et pour les déplacements scolaires. Téléchargez votre attestation sur le site du Ministère de l’Intérieur ou remplissez votre attestation simplement depuis l’application TousAntiCovid.

Point sur les vaccins contre la COVID-19

La stratégie vaccinale, a rappelé le président de la République dans son allocution du 31 mars 2021, est la suivante :

  • 1 700 centres de vaccination sont ouverts pour administrer les vaccins Pfizer et Moderna, à destination de tous les Français de plus de 70 ans ;
  • 250 000 professionnels de santé sont mobilisés (médecins généralistes, pharmacies…) pour administrer les vaccins AstraZeneca et bientôt Johnson & Johnson ;
  • pour les plus de 75 ans qui n’ont pas encore pu se faire vacciner : appels assurés par l’Assurance Maladie pour faciliter leur accès à la vaccination, et mise en place d’un numéro spécial pour la prise de rendez-vous pour ces publics.

Les prochaines étapes de la stratégie vaccinale sont les suivantes :

  • à partir du 16 avril : ouverture aux personnes entre 60 et 70 ans ;
  • à partir du 15 mai : ouverture aux personnes entre 50 et 60 ans ;
  • à partir de mi-juin : ouverture à l’ensemble des Français de moins de 50 ans ;
  • d’ici la fin de l’été, tous les Français de plus de 18 ans qui souhaitent se faire vacciner pourront l’être.

Les personnes éligibles à la vaccination

Le déploiement de la vaccination se fait progressivement suivant une logique simple : la priorité est donnée aux publics les plus vulnérables au virus et les plus susceptibles de développer des formes graves de la maladie.

À ce jour, les professionnels éligibles à la vaccination sont les :

  • professionnels de santé ;
  • professionnels d’un établissement de santé ;
  • professionnel d’un établissement ou service médicosocial intervenant auprès de personnes vulnérables ;
  • salariés de particuliers employeurs intervenant auprès de personnes âgées et handicapées vulnérables ;
  • sapeur-pompiers.

La vaccination contre la Covid-19 pour le grand public est ouverte aux :

  • personnes de 18 à 49 ans inclus souffrant d’une pathologie à très haut risque de forme grave de Covid-19 ;
  • personnes de 50 à 54 ans inclus souffrant d’une pathologie à très haut risque de forme grave de Covid-19 ou d’une ou plusieurs comorbidités ;
  • personnes de 55 à 69 ans inclus souffrant d’une pathologie à très haut risque de forme grave de Covid-19 d’une ou plusieurs comorbidités ;
  • personnes de plus de 70 ans quel que soit leur lieu de résidence ;
  • personnes majeures en situation de handicap, hébergées en maison d’accueil spécialisée ou foyer d’accueil médicalisé.

Dans les phases suivantes seront vaccinées les autres catégories de la population, susceptibles d’être infectées et non ciblées antérieurement.

À partir de mercredi 31 mars 2021, une campagne de SMS et d’appels téléphoniques va être menée par l’Assurance maladie auprès des personnes âgées de plus de 75 ans qui n’ont pas encore pu se faire vacciner et qui souhaitent le faire.

Les personnes volontaires et éligibles à la vaccination sont invitées à prendre rendez-vous depuis le site Santé.fr ou au 0 800 009 110 (7/7 de 8h à 22h). Une consultation prévaccinale sera obligatoirement réalisée sur place par un professionnel de santé, pour savoir si l’injection peut être possible ou non.

Covid-19 où se faire dépister ?

Les tests virologiques (RT-PCR) et antigéniques de dépistage du COVID-19 sont désormais réalisables sans ordonnance et sont pris en charge intégralement par l’assurance-maladie obligatoire.

Les tests antigéniques s’adressent en priorité aux personnes symptomatiques (au plus tard 4 jours après l’apparition des symptômes), et aux personnes asymptomatiques lorsqu’elles sont personne contact, font partie d’un cluster ou sont testées au cours d’une opération de dépistage. Dans les autres cas, préférez les tests RT-PCR.

Tests PCR

Les tests virologiques (PCR) permettent de déterminer si une personne est porteuse du Covid-19 au moment du test. Les prélèvements sont réalisés par voie naso-pharyngée. Le résultat du test est généralement disponible sous 24 heures.

Liste des centres de dépistage et de diagnostic Covid-19 (CDDC) de l’ARS en Seine-et-Marne

  • Lognes (77) : laboratoire Armainvilliers, Espace Diderot, 97 boulevard du Segrais 77185
    De 9h à 18h
  • Dammarie-Les-Lys (77) : 444, avenue du Général Leclerc
    De 9h à 14h pour les publics prioritaires
    De 14h à 18h pour les publics sans ordonnance et sans rendez-vous

Laboratoires

  • Dépistage COVID – LBM BIOMAG ESBLY4 Rue Leo Lagrange, 77450 ESBLY – 01 60 04 44 09
  • Dépistage COVID – GHEF MARNE LA VALLEE SITE JOSSIGNY2 CRS DE LA GONDOIRE, 77600 JOSSIGNY – 01 61 10 71 79
  • Dépistage COVID – LBM SELAS BIO-VSM LAB SITE ST GERMAIN20 R DE PARIS, 77860 ST GERMAIN SUR MORIN – 01 64 72 47 57

Tests antigéniques

  • David Aurelie – Infirmier 22 Rue Saint Denis, 77700 COUPVRAY
  • David Jerome – Infirmier 22 Rue Saint Denis, 77700 COUPVRAY – 0688921938
  • Crete Karine – Infirmier 16 Rue de Paris, 77700 BAILLY-ROMAINVILLIERS – 0643905996
  • Pharmacie Du Golf6 Boulevard des Sports, 77700 BAILLY-ROMAINVILLIERS – 01 64 63 28 75
  • Benicourt Lemoine Marie-Laure – Masseur-Kinésithérapeute1 Place Edmond Chartier, 77700 CHESSY – 0961693138
  • Goubet Karima – Infirmier9 Rue Georges Hebert, 77450 ESBLY – 0681504829
  • Pharmacie Brau3 Rue du Général Leclerc, 77450 ESBLY – 0160042016
  • Pux Veronique – Infirmier13 Place de l\’Eglise, 77450 ESBLY – 0683180513
  • Thominet Cedric – Infirmier13 Place de l\’Eglise, 77450 ESBLY – 0660962312
  • Reynaud Oliver – Infirmier13 Rue des Labours, 77700 MAGNY-LE-HONGRE – 0662818698
  • Selarl Pharmacie De Magny40 Rue de la Clef des Champs, 77700 MAGNY-LE-HONGRE
  • Pharmacie De L’olivier35 Rue du Docteur Roux, 77450 MONTRY – 0160042455
  • Holin Gwendoline – Infirmier9 Place d\’Ariane, 77700 SERRIS – 0643185183
  • Pharmacie Forum Santé Val D’eur14 Cours du Danube, 77700 SERRIS – 01 60 43 14 66
  • Routier Coralie – Masseur-Kinésithérapeute1 Avenue Christian Doppler, 77700 SERRIS – 0971487289

Où se faire vacciner en Seine-et-Marne ?

Pour en savoir plus

Que faire en cas de symptômes ?

En cas de symptômes, même faibles :

  • S’isoler immédiatement ;
  • Respecter les gestes barrières et porter le masque en cas de sortie ;
  • Consulter un médecin de préférence par téléconsultation ou en contactant le 09 72 72 99 09 (service gratuit + prix de l’appel, ouvert du lundi au vendredi, de 8 h 30 à 17 h 30) pour être orienté vers un médecin généraliste volontaire 
  • Réaliser un test PCR ;
  • Demander un arrêt de travail en ligne, si vous ne pouvez pas télétravailler, afin de passer un test ou d’attendre les résultats sur le site declare.ameli.fr ;
  • Lister les personnes ayant été en contact rapproché avec vous 2 jours avant le début des symptômes et jusqu’à la mise en isolement. Les coordonnées de ces personnes seront recueillies par le médecin et par les équipes sanitaires de l’Assurance Maladie, qui contacteront systématiquement ces « personnes contact ».

En cas d’aggravation des symptômes avec des difficultés respiratoires , appeler le SAMU- Centre 15 (ou le 114 pour les personnes sourdes ou malentendantes). Retrouvez toutes les démarches à suivre

Toutes les informations sur : https://www.gouvernement.fr/info-coronavirus